Visite de Patrick Pelloux à l’hôpital de Saint-Brieuc

Revue de presse – Le Télégramme– Yves-Le Foll. L’urgentiste Patrick Pelloux en visite de soutien

« Je viens saluer l’hôpital dans son ensemble qui a su se mobiliser de façon soudée et pour rappeler qu’une structure comme celle-ci, il faut arrêter de lui mettre des bâtons dans les roues avec des contraintes économiques ».

C’est une figure médiatique qui est venue apporter son soutien, ce jeudi 29 novembre, aux médecins de l’hôpital Yves-Le Foll. Invité par le Dr Christian Brice, urgentiste à Saint-Brieuc, Patrick Pelloux, l’emblématique président de l’association des médecins urgentistes de France, est venu mettre en lumière « la bonne médecine et l’importance des hôpitaux de proximité alors que le gouvernement s’apprête à faire passer des lois qui diminueront les moyens qu’on donne à ces établissements ».

Une visite, douze ans après un premier passage à Yves-Le Foll, loin d’être anodine au regard du contexte au sein du centre hospitalier depuis quelques mois : alertes du personnel soignant concernant les tensions aux urgences et démission en masse des médecins de la commission médicale de l’établissement. Concernant cette démission, une médiation entre les praticiens et la direction a été ouverte mardi.

“Une équipe admirable”

Pour faire entendre leur voix, le président de l’association des médecins urgentistes de France a pris le temps d’échanger avec les équipes soignantes à l’occasion d’une visite des services d’urgence qui aura duré prêt d’une heure et demie. « Cette visite nous permet aussi de profiter de son expertise et de sa vision de l’hôpital public », se félicite Christian Brice.

À la fin de cette visite, Patrick Pelloux n’a pas caché son plaisir d’avoir « rencontré une équipe admirable, des gens motivés. L’organisation des urgences est exemplaire et me fait dire que cet hôpital mérite toute l’attention des pouvoirs publics. Tout comme les revendications des équipes ».

Lire l’article dans son intégralité ici | © Le Télégramme 

Publié le 29 novembre 2018 à 17h36 Modifié le 29 novembre 2018 à 17h43

 

Retrouvez le même sujet traité par Ouest France

Ce jeudi, Patrick Pelloux, président de l’Association des médecins urgentistes de France (Amuf) a rencontré les praticiens de l’hôpital Yves-Le-Foll, à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor). Il salue la démission administrative des 120 médecins briochins, signe, selon lui, que le collectif fonctionne encore dans cet établissement de santé. (…)

Partager ce contenu