TRIBUNE. « C’est à lui de saisir l’opportunité de sa nouvelle fonction » : douze collectifs et syndicats hospitaliers réagissent à la nomination d’Olivier Véran

Madame Agnès Buzyn démissionne de son poste de Ministre des Solidarités et de la Santé pour remplacer le candidat LREM à l’élection à Paris, optant ainsi résolument pour la carrière politique et abandonnant les dossiers en cours.

Parmi eux, la situation de l’hôpital public qui vit une crise d’une ampleur inédite dénoncée depuis bientôt un an par les organisations syndicales médicales et paramédicales AMUF, APH, CFE-CGC, CFTC, CGT, CFDT, INSI, SUD et UNSA, le collectif Inter Blocs, le collectif Inter Hôpitaux, le collectif Inter Urgences, le printemps de la psychiatrie et la Coordination Nationale des Comités de défense des Hôpitaux et Maternités de proximité. Ce mouvement, qui pour la première fois unit hospitaliers, usagers et associatifs, met en lumière la dégradation des conditions de travail et de la qualité du travail dans les hôpitaux publics et les établissements de santé et de l’action sociale.


Pacte de Refondation des Urgences : le rapport Carli – Mesnier


Réforme des retraites : les médecins hospitaliers seront tous perdants

Christophe Prudhomme, porte-parole de l’AMUF, explique le système de retrait actuel et les conséquences que la réforme de Macron entraînerait pour les médecins en cas d’approbation.


Le Dr. Patrick Pelloux vous souhaite la bienvenue à la chaîne YouTube de l’Association des Médecins Urgentistes et vous explique pourquoi nous avons décidé de rejoindre le mouvement de grève des urgences. Cette première vidéo a été réalisée le 12 septembre 2019 à la suite de la réunion avec le Collectif Inter-Urgences. Vous souhaitez témoigner ? Contactez nous sur secretariat@amuf.fr


Quels sont les services d’urgence en grève?

Voici la carte faite et mise à jour régulièrement par le collectif Inter-Urgences.

En bleu, les service d’Urgence en grève.

En vert, les contact en cours.

En rouge, les services qui ont manifesté leur soutien au mouvement.



Qui sommes-nous ?

Fondée en 1997, l’Association des Médecins Urgentistes de France mène un combat pour une médecine d’urgence unie et indivisible et pour un service de santé public de qualité.  

Elle lutte contre toute forme de discrimination professionnelle en médecine d’urgence.

L’association a pour but de promouvoir la médecine d’urgence et ses acteurs ainsi que de l’ensemble du système sanitaire et social en lien avec la médecine d’urgence. Elle défend un service public garantissant l’égalité, la qualité et la sécurité des soins dans une conception globale de la santé.

L’AMUF c’est une représentativité aux instantes nationales et départementales, (CODAMUPS, Commission Statutaire et Disciplinaire CNG, CTRU…), qui bénéficie d’une présence médiatique grâce à l’implication et la notoriété de son président. L’association est composée d’un conseil d’administration qui soutient une politique, travaille les dossiers et vous représente dans de nombreuses instances.

Un syndicalisme fort est un gage de sécurité morale et sociale pour vous-mêmes professionnels de santé, et aussi pour les usagers du système public de soin. L’AMUF se bat pour la défense des droits sociaux des urgentistes, l’amélioration des conditions de travail.

La défense du service public se fait aux cotés des syndicats de médecins hospitaliers.

Adhérer à l’AMUF c’est ne plus être seul en participant à la vie sociale de sa profession, devenir acteur de sa vie professionnelle pour en garantir son indépendance.


 
Revue de Presse |Communiqués de Presse |Dernières  Nouvelles |Annonces