Le centre hospitalier de Cayenne toujours dans la tourmente, l’ARS s’inquiète

Partager ce contenu

 

 

 

 

 

 

 

 

Revue de presse, le CH de Cayenne toujours dans la tourmente, l’ARS s’inquiète

L’ARS de Guyane s’inquiète et fait savoir par voie de presse que le recrutement de médecins urgentistes à l’hôpital Rosemon de Cayenne était en cours. Une façon de répondre à la démission le 3 mai de 17 urgentistes, afin de dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail.

L’ARS a rappelé que les postes sont budgétés et financés et que la situation actuelle ne relève pas d’une carence de financements mais d’un défaut d’attractivité et encourage la direction de l’hôpital et les médecins démissionnaires a travailler de concert.

Les médecin réclament quarante nouveaux postes d’urgentistes.

Pour lire Communiqué de presse du 06/05/2018 des urgentistes démissionnaires du service urgences-SAMU de l’hôpital Andrée Rosemon de Cayenne (Guyane) cliquez ici

Pour aller plus loin, téléchargez l’annexe au communiqué de presse


Partager ce contenu