Le CHI de Toulon en grève depuis plus de 70 jours

Partager ce contenu

Le CHI de Toulon en grève depuis plus de 70 jours

Le mouvement de grève aux urgences, soutenue par l’AMUF et son délégué le Dr Carret, du CHI de Toulon-La Seyne (Var) perdure même si le dialogue entre la direction et la CGT a récemment apporté de nouvelles avancées, ont indiqué à Hospimedia le syndicat et l’ARS Provence-Alpes-Côte d’Azur. Les différentes parties étaient en effet réunies le 2 mai à l’ARS pour échanger sur les problématiques rencontrées au sein des urgences, sur la base notamment des conclusions d’un rapport rendu quelques jours plus tôt par une mission externe d’expertise sur la situation au sein de ce service.

Si elle reconnaît des avancées de la part de la direction, la CGT estime cependant que ses revendications sont « loin d’être satisfaites ». Les renforts annoncés « sont un bon début » mais des insuffisances demeurent, par exemple sur les renforts de nuit.
Quant aux locaux non adaptés (notamment aux flux de personnels), qui nécessiteraient des « travaux d’ampleur », la CGT souligne que, quand bien même ces aménagements seraient validés et financés, leur mise en œuvre prendra du temps, alors que la saison estivale va commencer.
La grève est maintenue  et une assemblée générale le 15 mai pour décider de la suite des actions est dores et déjà prévue.
 – HOSPIMEDIA | Lire l’article dans son intégralité ici

Partager ce contenu